Skip to content

Julien Pierre, La Paris La Défense Arena, Armelle Courtois and Martin Thomas for the honor in episode 3

Julien Pierre, La Paris La Défense Arena even if he tandem Armelle Courtois – Martin Thomas, in couple sur les sports comme à la ville, étaient à l’honneur lors de la troisième émission de Sport Planète, rendez-vous mensuel dedicated to your sport and to the protection of the environment and the common imagination of MAIF and the Sport chain in France and presented by Gaëlle Millon. Premier invited by the troisième opus of the program visant à mettre en lumière toutes cells et ceux que agissent por un sport éco-responsible, Julien Pierre (40 ans), ex-rugbyman international que avait mis un terme à sa carrière en 2018 et sportif greatly concerned about the planet and the environmental question, I recalled le Fair Play for Planet, premier label visant à reconnaître (via 18 thèmes et 350 critères) les clubs et événements sportifs ayant a réel engagement environnementalcreated by the champion de France 2010 avec Clermont in 2020. “When I’m ready, I’m happy with sport and environmental protection and fair play for the planet and I develop the label FPFP at the destination of clubs , des événements mais aussi des sites sportifs”, to explain l’ancien joueur de l’ASM, rappelant au passage Lyon, Strasbourg in football or encore Pau et Brive in rugby source partie des clubs labellisés FPFP, au même titre que le club des Sables d’Olonnes, modèle du genre. “Le club des Sables d’Olonnes, which has evolved into a regional 3 de foot, has improved its status in the environmental mission. Some concrete examples: the club has suppressed plastic boutiques, it has passed to the fait maison and local products pour les goûters des jeunes…” Autre idée amenée par Fair Play for planet et l’auteur du Grand Chelem avec les Bleus lors du Tournoi des 6 Nations 2010: le FPFP Challenge. “J’invite des sportifs de haut niveau – l’année dernière, il y avait notamment Nikola Karabatic – à réaliser des challenges. Cela peut aller de ramaser des déchets dans la nature à aller en vélo à l’entraînement. On invite les clubs to participate in the challenge, and on launch the season 2 cette année.”

The Paris La Défense Arena, the Co’Met et leur Eco-responsible DNA

Julien Pierre n’est pas seoul à s’engager sur le terrain de l’environnement. The Paris La Défense Arena thought it was also on the planet, with an eco-responsible engagement that dates from the debuts of the hall, created in 2013 and which presents the particularity of posséder des ruches sur son toit. The fire at Racing 92 is the one for the Premiere Arena in Europe à avoir rejoint the program « Sports for Climate Action », the program de lutte contre le changement climatique of the UN. Une distinction dont n’est pas peu fier Alexandre Maumont, directeur du site et lui aussi présent sur le plateau de Gaëlle Millon. « The room in this conçue is a responsible model that pays attention to the environment, to the depense energétique et à l’acoustique et une enveloppe que lui permet de garder chaleur et sonorité, ce que permet d’avoir un environnement assez agréable pour les citoyens qui habitent aux alentours de la salle et peuvent bénéficier d’une tranquillité, and buy les soirs de concert. Notre salle n’est plus chauffée depuis 2020, et il fait toujours bon dans la salle, été comme hiver (…) On fait également la chasse à toutes les lumières qui retent allumées. This contributes to 48% of the economy after 2019. » The Co’Met, future Arena d’Orléans with a new geothermal system, will also constitute a model of environmental engagement, notably a construction plan respecting the planet. “C’est un chantier exemplaire pour les circuits courts, in terms of development of déchets comme pour la consumption d’énergie et les materials utilisés. Avec toujours ce même objectif pour l’enceinte d’être la moins énergivore possible”, was réjouit Charles-Eric Lemaignen.

The beautiful story of Armelle Courtois and Martin Thomas

Anyway, Armelle Courtois and Martin Thomas, vice-championne du monde de kitespeed pour la première et vice-champion d’Europe de canoë slalom pour le second, sont venus présenter leur project assez incredible “Riding to explore”, not in the same time that the meeting of ces deux aventuriers en couple à la ville et qui partagent le même amour pour les sports outdoor et les défis, comme l’a rappelé Martin Thomas sur le plateau de Sport Planète. Concerning “Riding to explore”, the compagnon d’Armelle Courtois révèle that l’objectif de sa petite amie et lui a été d’ “allier un sport que ne pratiquait pas du tout en altitude avec un défi, que était d’aller chercher les plus hauts lacs et glaciers du monde.” A pair who drove the tandem south to the hauteurs du Pérou even in the Himalayas.

Leave a Reply

Your email address will not be published.