Skip to content

Tempera de la renommée: Bertrand Godin peine encore à réaliser

Even after many maintenants who became a member of the Temple of the renowned Canadian sport automobile, Bertrand Godin combed encore to the croire that he would rejoin his idols at the same time on the occasion of the induction ceremony.

The animateur des courses de Formule E sur les ondes de TVA Sports will be one of the 31 new entrants who form the 2020 and 2021 cohorts, but with the ceremonies on these repoussées due to COVID-19.

Je suis febrile! s’est I exclaimed le pilote lors d’une entrevue, mercredi. Et en même temps, j’ai de la misère à le réaliser! We idols are bigger than nature and they will be bigger than nature. C’est spécial de savoir que je vais être dans la même liste que ceux qui m’ont inspired.»

passer le flambeau

Bertrand Godin will leave samedi matin pour Toronto, où aura lieu la cérémonie. He will be accompanied by his husband Annie, his husband Anthony, his parents and his friends.

Il aura l’occasion de faire un petit discours, et comme ses idoles l’ont fait avant lui, il souhaite bien entendu partner son expérience pour en faire bénéficier les plus jeunes.

«C’est une chaine, at-il philosophé. C’est comme [la passation du] flambeau. You shine dans ton sport, you shine for passion, et cette passion fait en sorte que d’autres sont inspirés. Ça arrive des fois que les gens viennent me parler de ma carrière. C’est toujours spécial, malgré le fait qu’on est fier de partager ce qu’on vit avec les gens.»

well s’entourer

C’est bien connu, l’argent est très important pour progresser dans le world du sport automobile. Godin is well pleased for his knowledge, puisqu’il to travaillé très fort to obtain the financement in order to obtain his volants.

Mais ce n’est pas tout: il faut également savoir s’entourer des bonnes personnes. This is mainly the message that he offers to all young pilots who ask for advice.

«Je réalise que mon parcours dans le sport automobile, c’est vraiment grace à la valeur humaine. Ce sont des gens que m’ont appuyé, qui m’ont donné des conseils, qui m’ont prêté des locaux or des machines pour courir. On ne se fait pas tout seul là-dedans.”

«C’est simple, il faut croire en ses rêves. C’est la premiere chose. And croire vraiment. Et ensuite, d’accepter les défis. Il ya des valeurs de persévérance, des valeurs humaines. Il faut bien s’entourer, de gens qui sont sincères et qui sont là pour les bonnes raisons. Ça joue pour beaucoup. […] Pour moi, c’est ce qui a été la pierre angular.”

I entered, but withdrew

Malgré ses 54 ans et ses nombreux autres engagements, Bertrand Godin refuse de mettre un terme à sa carrière de pilote. In addition, a participation in the Grands Prix du Canada et de Trois-Rivières is envisaged, even if the time starts to manquer.

Celui qui est instructeur à l’École nationale de police du Québec, porte-parole de PROCURE, descripteur des courses de Formule E sur les ondes de la chaîne TVA Sports et pilote d’avion pourrait donc rouler en F1600 lors deux événements.

Ayant savored the victory in this category in Mauricie in 2018 and 2019, il refused toutefois de prendre le volant d’une voiture trop peu compétitive.

«On essaie de trouver des solutions, at-il explained. À date, il n’y a rien de garanti. On veut y aller, mais avec du material pour performer. Ça, c’est hyper important. Pendant plusieurs années, quand il y avait un volant, même pas compétitif, j’embarquais. Mais des fois, c’était aux dépens de ma propre sécurité.”

Godin to toutefois conceded that a little more than three weeks due to the debut of activities on the Gilles-Villeneuve circuit, which became more complicated. Il préfère toutefois rester optimiste.

«Je trouve qu’on est vraiment à la dernière minute, at-il reconnu. À moins d’un revirement de situation complet… Mais tout est possible! J’ai ma licence, je suis en forme physiquement et mentalement, et j’ai faim de pilotage!”

Leave a Reply

Your email address will not be published.